Les Arcuriales, Entrée D, 45 Rue de Tournai, 59000 Lille
+33 328 144 100
contact@interreg4c.net

La loi sur les jeux d’argent en France et casino en ligne

Coopération transfrontalière par le financement de projets

Toutes les formes de jeux de hasard sont réglementées et légales en France. Les établissements de jeux de hasard peuvent accueillir des jeux de cartes, des jeux de casino, des paris sportifs et des paris sur les courses, tandis que les établissements en ligne peuvent offrir les mêmes services, à l’exception des jeux de casino. Au total, la France est un pays favorable aux jeux de hasard.

Mais tout n’est pas rose en France. Des taxes élevées et une réglementation excessive rendent difficile l’activité des sites de jeux autorisés. Près de la moitié des sites de jeu qui ont obtenu une licence en 2010 ont depuis quitté le marché. Les taxes élevées sur les pots de poker et les paris sportifs affectent également les joueurs, ce qui fait qu’un grand nombre d’entre eux choisissent de faire des affaires avec des sites étrangers sans licence.

La bonne nouvelle, c’est que les joueurs ont des options. Comme aucune loi ne criminalise le fait de jouer sur des sites sans licence, les joueurs peuvent choisir parmi tout l’éventail des sites avec ou sans licence. Si vous aimez ce que vous voyez sur un site de jeu légal français, vous pouvez y aller. Si vous préférez jouer ailleurs, vous pouvez choisir parmi un large éventail d’autres options.

Comment les jeux de hasard en ligne sont réglementés en France

Le plus grand changement de la loi sur les jeux de hasard de l’histoire récente s’est produit en 2010. Après que l’Union européenne ait fait pression pour mettre fin à ses lois restrictives sur les jeux d’argent, le gouvernement français a adopté la loi sur les jeux d’argent (loi n° 2010-476). Cette loi a créé l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL), à qui il a été confié la responsabilité de délivrer des licences et de réglementer les jeux d’argent en ligne en France.

La loi sur les jeux d’argent était importante pour les joueurs, car elle a mis fin au monopole gouvernemental qui existait avant l’adoption de la loi. Désormais, le marché français était ouvert à la concurrence des autres sites de jeux de l’UE. 35 sociétés ont demandé des licences et sont devenues les premières entités non gouvernementales à proposer des jeux de poker, des paris sportifs et des paris sur les courses de chevaux en ligne.

Les responsables politiques français ont choisi de ne pas inclure les jeux de casino en ligne français traditionnels tels que la roulette, les machines à sous et les jeux de table, car ils estimaient que ces jeux créeraient une trop forte dépendance. Aujourd’hui encore, les jeux de casino traditionnels ne sont pas proposés par les sites de jeux sous licence française.

Parmi les grands noms qui ont obtenu des licences, on trouve PokerStars, Party Poker et Everest Poker. Une douzaine d’organisations de paris sportifs ont également obtenu des licences. L’introduction de la concurrence sur le marché était une bonne chose pour les joueurs, mais il y avait un problème : les taxes.

La loi sur les jeux d’argent prévoyait des taxes excessives sur le poker et les paris sportifs. Tous les pots de poker sont taxés à 2 % en plus du rake que les sites de poker retirent normalement des pots. À ce jour, les joueurs paient plus de 7,5 % de rake total (contre une moyenne de 4 à 5 % dans l’industrie) sur chaque pot.

Les paris sportifs ont été frappés d’une taxe de 8,5 % sur tous les paris placés. Tant les paris sportifs que le poker souffrent de ces taxes. Les joueurs se plaignent que les taux d’imposition plus élevés entraînent un rake plus élevé que la normale au poker et une moindre probabilité de gagner de l’argent avec les paris sportifs. Plusieurs sites de poker ont même quitté le marché en raison de la lourdeur de la législation fiscale.

Pour couronner le tout, la loi sur les jeux d’argent ne permet pas de partager les cagnottes des joueurs au-delà des frontières nationales. Cela signifie que les joueurs français sont coupés de la scène internationale du poker. Lorsque vous jouez sur un site de poker français agréé, vous ne jouez qu’avec des personnes qui se trouvent en France. Cette situation a entraîné des problèmes de liquidité pour les sites agréés, car ils ont du mal à maintenir les jeux avec un nombre limité de joueurs.

Les taxes élevées et le nombre limité de joueurs ont conduit de nombreux joueurs à choisir de jouer sur des sites sans licence dont le siège se trouve dans d’autres pays. Le marché français des jeux de hasard a un grand potentiel, mais il est étouffé par la lourdeur des réglementations et des taxes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *